21 janvier 2009

Dominique Fourcade à Beaubourg

Voilà L'insurrection qui vient qui revient. Il était en rupture. Ecrit par le comité invisible, son éditeur est La Fabrique.
Ca m'amuse d'écrire que l'insurrection était en rupture de stock.
Reste t-il du stock d'insurrection possible?

Rien à signaler à la librairie sauf notre rhume . Celui de Maryline est très impressionnant. Elle éternue toutes les 5 minutes, j'ai été tentée de sortir mon parapluie.
Devant une telle fréquence d'éternuement, j'ai arrêté de lui souhaiter "A tes souhaits, à tes amours...( renonçant du coup à la réponse "Que les tiennes durent toujours"...)

Tout le quartier semble contaminé.

Ce soir, je suis allée écouter le poète Dominique Fourcade à Beaubourg.
Il nous a lu pendant 55 minutes de longs passages de son dernier livre Citizen Do, éd. P.O.L
Ce livre est une réunion de textes écrits pour le catalogue de l'expo René Char (en 2007 ) et des chansons pour Saskia, sa petite-fille.
Son livre Rose-déclic, paru en 1984 chez P.O.L m'avait impressionné par la beauté de sa langue.
C'est grâce à lui que j'ai lu Fureur et mystère de René Char.

Lorsque Dominique Fourcade tournait les pages de son texte, le verre de sa montre se réfléchissait sur le mur; avant de tourner chaque page, sa main était suspendue comme celle d'un chef d'orchestre et je trouvais curieux le contraste entre son corps plié sur la chaise et cette main qui caressait l'air avant de toucher sa partition.
Mon esprit vagabondait entre les mots.
Lors des lectures, je me demande toujours si je suis assez attentive et comment l'être.


14
l'autre soir, bord irisé de ton sommeil contre peur de l'armoire
à draps, tout ton visage disait
arrête ton blog connard je sature
quand je dis tout c'est tout
je ne supporte plus tes rimes, surtout les internes, ni leur absence
où j'en voudrais
ni les faux cils
tu n'es même pas capable d'une chanson d'apesanteur

(page 64, Citizen Do)

J'ai écouté le poète. J'arrête le blog pour 8 jours pour cause de vacances.
A très bientôt!
Co

3 commentaires:

Géraldine-de Lyon a dit…

Bonnes vacances, alors!
...Tu emportes quoi, comme lecture(s)?
Bises
G

Anonyme a dit…

Bonjour, et bien cela fait plaisir de vous "retrouver".
Sans vouloir être indiscret (enfin, un peu!!!) : qu'est-ce qui vous a donné envie de réécrire ?
A très vite pour de nouvelles aventures !

Anonyme a dit…

Bonjour !
Je sais, je débarque un peu tard, mais je viens de lire tous vos articles de 2009, toute à la joie de savoir que j'aurai désormais à nouveau l'occasion de vous lire régulièrement. Quelle bonne nouvelle !
Bon courage dans le combat contre les microbes et au plaisir de vous (re)lire...
alexandra