13 juin 2008

Soirée des éditions de l'Olivier

Ce soir, les libraires étaient invités au Studio 28, rue Thorizé dans le 18ème, une belle salle de cinéma comme on n'en fait plus au pied de la Butte Montmartre.

C'est extra ces petites soirées, les éditeurs nous font découvrir de beaux endroits.


Monsieur Olivier Cohen, en introduction, a insisté sur le fait que sa maison d'édition était à taille humaine ce qui lui permettait d'avoir des relations fraternelles avec ses auteurs; il a ajouté que c'était un luxe indispensable de publier les auteurs qu'ils aimaient.
A la rentrée, ils organiseront des lectures dans des théâtres.

Etaient présents:
Nathalie Kuperman, Petit déjeuner avec Mick Jagger
Barlen Pyamootoo, Salogi's
Martin Page, Peut-être une histoire d'amour
Jean-Paul Dubois, Les accommodements raisonnables
Nadia Butaud et Marie-Cécile Kovacs, Rapports de classe
Richard Ford, L'état des lieux
Alain Mabanckou nous a présenté le livre de Uzodinma Iweala, Bêtes sans patrie
Olivier Cohen nous a présenté le livre d'Alice Munro, Fugitives

La présentation était vivante, j'ai eu envie de lire les deux tiers des livres présentés.


Dans la salle de cinéma, les lustres étaient magnifiques

Sous la tente où se trouvait le buffet (délicieux) aussi...

Comme ça fait des lustres que j'en recherche un pour mon salon, le sujet m'intéresse.


Olivier Cohen en compagnie de Nadia Butaud et Marie-Cécile Kovacs


Richard Ford et Jean-Paul Dubois


Martin Page.


En bas de la rue Lepic, un tournage de film avait lieu...
Vous ne pouvez pas voir sur cette photo mais ils tournaient une bagarre à la sortie d'une boîte de nuit.

La nuit était fraîche et éclairée dans ce quartier de Paris.
Même la lune était allumée.

6 commentaires:

Sam. a dit…

Richard Ford !!!!

Un des mes auteurs préférés..... J'espère que je pourrai lire son nouveau livre en aout.
Bises

Anonyme a dit…

bonjour
lorsque vous dites "les libraires" ce sont certainement des personnes qui ont été distinguées, je suppose, mais suivant quels critères ? Le sauriez-vous ? Merci pour vos nouvelles parfois naïves et souvent sympathiques.
PdB (un habitant du 11)

Anonyme a dit…

oui, une belle soirée.
m. page

Malice a dit…

Merci pour ce reportage en photos !
Alice Murno une canadienne nouvelliste de talent ! remarquable pas assez connu me semble t-il !

litote en tête a dit…

Hello Sam, contente de vous lire! il vous faudra patienter fin aoùt pour découvrir le nouveau roman de Richard Ford.
Qu'en vous reverrons-nous?

PdB, je pense que tous les libraires parisiens vendant les livres de cet éditeur et qui en font la demande sont invités. Mais à vérifier...C'est vrai que je suis naïve, je n'arrive pas à me corriger même avec le temps.

Martin Page, chic, vous lisez donc le blog!

Malice, vous avez raison, Alice Munro n'est pas assez connue en France. Maryline adooooore ses nouvelles.

Anonyme a dit…

J'adore votre blog et votre librairie, mais pourriez vous me dire si vous faites expres de ne publier que des photos où les sujets ont l'air tarte, débile, ahuri....quand même, entre Richard Ford photographié la bouche pleine et martin page flashé avec trois grammes dans le sang...dans ces cas là, ça vaut peut être le coup de refaire la photo. N'empêche, j'avoue que je me marre chaque fois que vous épinglez quelqu'un au numerique, hé hé...
Quant à vousn l'une comme l'autre, au naturel comme en photo, vous êtes toujours ravissantes.
Amicalement,
un ami libraire