10 juin 2008

Rentrée Actes Sud, les vacances sont finies



Cette année, Actes Sud nous a convié au Théâtre du Vieux-Colombier pour nous présenter sa rentrée littéraire.
Nous avons retrouvé avec joie Nathalie Iris en jolie jupette, librairie Mots en marge, à la Garenne-Colombes. Sa librairie a déjà trois ans!



Françoise Nyssen avec les lunettes, entourée de Bertrand Py et des écrivains Eugène Green, Jeanne Benameur, Mathias Enard.
Eugène Durif, Laurent Gaudé et Pierre Mari seront présents lors de la prochaine réunion.
Françoise Nyssen a commencé par nous dire qu'ils seraient derrière nous les libraires, veillant à ce que la loi Lang ne soit pas égratignée, nous a parlé de Naomie Klein, d'Henry Bauchau qui vient d'obtenir le prix du livre Inter avec Le Boulevard Périphérique, des rencontres inactuelles qu'ils organiseront avec un auteur dont le livre n'est pas une nouveauté.
Ensuite, Olivier Py nous a présenté les nouveaux romans, les auteurs ont lu des extraits de leurs livres.
Dans la salle, j'ai vu des libraires qui dormaient. Je ne citerai pas de noms. A côté de moi, le poète et plus jeune membre de l'Oulipo, Frédéric Forte, prenait des notes dans son carnet de moleskine.
J'aurais bien aimé savoir ce qu'il écrivait.

Je rêvassais en écoutant les auteurs.
Dans ma tête, j'étais encore en Croatie...





...en train de visiter des villes avec des toitures splendides



...de dénicher des librairies où j'aurais pu travailler si j'étais née dans ce pays



Au loin, notre bateau venait nous chercher



...pour nous déposer dans des endroits de rêves.

Plein de bises à mes compagnons pirates.

5 commentaires:

Anonyme a dit…

de Monique,

Si j'étais née dans ce pays, j'aurais travaillé dans la pharmacie juste à côté de ta librairie, le matin, nous aurions pris le café ensemble à la terrasse qui se trouve juste en face, regardé les passants splitois ou touristes en mal d'aventures...Si nous étions nées dans ce pays...

F a dit…

amies, ce n'est pas Olivier Py, le théâtreux, maintenant à l'Odéon, mais Py Bertrand (et même pas apparentés, je crois?) qui bosse avec les Nyssen... avec la présence d'Eugène et le fait que ce soit au Vieux Colombier, j'ai eu un moment de doute!

Anonyme a dit…

Heureuse de ne pas être née dans ce pays..... Car je n'y serais pas venue en vacances. Et n'aurais pas partagé cette délicieuse semaine avec ce groupe super sympa, ni rencontré mes deux nouvelles copines foldinguettes !!
Sweet bibises
Régine

litote en tête a dit…

Monique et Régine, comme vos commentaires me font plaisir!
J'ai sur mon bureau une boîte de pastilles oranges...
Enormes bisous de Co foldinguette, ça me plaît comme surnom.

François, merci d'être un lecteur si attentif. Je m'étais embrouillée avec les prénoms, m'en doutais vaguement mais avais la flegme d'aller vérifier dans l'organigramme de la maison d'édition.
J'aime bien quand vous écrivez "amies"...

F a dit…

moi, la "flegme", c'était d'aller vérifier laquelle de vous deux avait écrit le post ! donc indissociables !

mais l'amitié, oui - et même en rageant, provincial arpenteur (là en stage Cherbourg) de n'avoir jamais mis encore le 10ème sur la route, rien que pour voir le "gros turc" en vitrine!