06 mai 2008

Suite suisse d'Hélène Bessette


Isabelle Angeli et Julien Doussinault avec le nouveau livre d'Hélène Bessette.
Tous deux travaillent aux éditions Actes Sud.

Le hasard fait bien les choses.

Suite suisse est arrivé ce matin quelques minutes après l'entrée de Julien Doussinault dans la librairie.
Julien Doussinault sortira à l'automne prochain une biographie d'Hélène Bessette, auteur(e)oubliée de 14 livres publiés aux éditions Gallimard entre 1953 et 1973.Nous avons hâte de lire la vie de cette femme tragique. Comment a t-elle pu tomber dans l'oubli le plus total après avoir été publiée par Raymond Queneau?

Heureusement, ses livres reparaissent à raison d'un par an aux éditions Léo Scheer, dans la collection Laureli dirigée par Laure Limongi (en 2006, Le Bonheur dans la nuit, en 2007 maternA.)
Saluons l'originalité de la couverture de Suite suisse où n'apparaît pas le nom d'Hélène Bessette, comme si son écriture prévalait par dessus tout. Les éditeurs du roman Le seigneur de Bombay ont remplacé le nom de l'auteur par des impacts de balles. Moi, je vois dans la croix blanche, emblème du drapeau suisse sur la couverture du livre rouge la croix qu'a portée Hélène Bessette toute sa vie... L'auteur(e) écrivait que ce livre est "le livre de la porte", celle qui est constamment claquée au nez de l'écrivain tentant vainement de gagner sa vie et ne rencontrant que mauvaise fortune.

Un de nos clients nous a confié être très heureux d'avoir réussi à donner l'amour de la lecture à son fils.
Ce dernier effectivement avait fini de lire un roman de Roald Dahl Moi Boy (en folio junior) et l'avait beaucoup aimé.
Interrogé le petit garçon nous a dit que son père lui avait promis 10 euros s'il finissait ce livre.
A la réflexion, cette pratique étonnante peut peut-être faire amorcer le goût de la lecture et se révéler payante...

J'aime le naturel des enfants. Ils nous racontent parfois en deux mots des secrets de famille. Ainsi, une petite fille dans la librairie nous a confié que sa maman mettait de la crème amincissante mais que ça ne marchait pas du tout...

Marguerite, notre stagiaire a eu aujourd'hui une rose en cadeau de la part d'un client. Je suis hyper jalouse.

2 commentaires:

jd a dit…

Encore merci pour le café et pour tout ce que vous faîtes autour d'Hélène Bessette!
"Qui a tué LNB7?": le mystère reste entier.
"Qui l'a sauvée?": vous, assurément!
amitiés

litote en tête a dit…

Merci Julien...mais nous avons l'impression de faire bien peu à côté de vous.
A bientôt autour d'un autre café!
Deux bises des têtes de litote