13 avril 2008

Signature d'Anna Gavalda

Le ciel était bleu lorsque Anna est arrivée.
Pile à l'heure, bonheur.
De nombreuses personnes déjà l'attendaient. Maryline avait préparé du café. Elle en avait besoin.
La semaine avait été rude pour elle.
Anna s'était déplacée au Bon Marché, à Grenoble, à Chamberry...Dans l'une de ces deux villes,la séance de dédicace commencée à 15h avait duré jusqu'à 1 heure du mat' l'obligeant à dormir sur place.
C'était plus que gentil de revenir dans notre petite librairie. Comme nous étions heureuses qu'elle nous appelle pour nous demander si nous voulions qu'elle revienne!

Nous ne rêvions que de la revoir.


Qu'allait-elle écrire de beau?


Elle avait trouvé. Il faut dire que chacun avait droit à un dessin différent et rehaussé à l'aquarelle!


Magali, la maman de la jeune Anna.
Anna, notre écrivain, l'avait reconnue. Elles viennent à chaque signature depuis l'ouverture de la librairie.
Là, j'ai été nouille de refaire les présentations, j'ai un peu gâché le plaisir des deux Anna.
J'ai appris plus tard qu'elle s'était demandée si elle reverrait la petite Anna rencontrée bébé lors d'une première signature... Quelque part, elle l'attendait.

Franchement, je ne pensais pas qu'Anna avait une telle mémoire des gens.
Je pensais plutôt que dédicacer des centaines de livres laissait une image confuse de foule, bloc indistinct dans la mémoire d'un auteur. Evidemment, certains lecteurs marquent plus que d'autres. Et Anna, femme sensible, aime le genre humain, s'intéresse à leurs vies. Ensemble, c'est tout...


Anna a 8 ans maintenant. Comme elles sont jolies les Anna!


Les petites Clara sont pas mal non plus!


Les grands Balthazar sont attentifs et copieurs...


Marguerite, en stage chez nous actuellement et Stéphanie, notre ancienne stagiaire, devenue libraire aux Guetteurs de vent dans le XVIIème.


Gérard Pourret, éditions Mouck, nouvellement installé dans le Xème et Anna regardant ses albums.


Au fond, tata Monique, Anna et Brigitte.


Maryline et Anna


Marguerite lisant...


Pause: Anna mange un bout de quiche Lorraine.
Admirez la précision du reportage!


Claude Tarrène, directeur commercial des éditions Le Dilettante, venu voir si tout se passait bien.
J'aime beaucoup son écharpe bleue.
Je veux la même. Elle irait bien avec ma veste en daim.


Le dernier coup de coeur d'Anna:
La Guerre d'Alan d'Emmanuel Guibert, éd. L'Association.
Je l'ai entendue dire qu'elle aimait aussi beaucoup McLiam Wilson.
A un client qui achetait Le Seigneur de Bombay,de Vikram Chandra, éd. Robert Laffont, elle a proposé de trouer aussi la couverture de son dernier roman...mais que blague à part, il achetait un bon livre.
(merci à la librairie Mots en marge pour cette belle idée de noter les coups de coeur des écrivains.)


Anna a reconnu David. Mais qu'est-ce qu'ils se racontent? J'étais trop loin pour entendre...


Anna devant Anne et l'une de ses filles


Anna s'est appliquée pour la signature de Nathalie. J'essayais de faire la mise au point avec mon appareil. Mais, pffft, je n'arriverai jamais à savoir s'il faut mettre le flash ou pas.
Heureusement que Jean-Claude était là pour les photos. Merci encore et mille fois.


Anna et Nathalie Iris, libraire (librairie Mots en marge, à La Garenne- Colombes)
Jadis, Nathalie avait fait un stage chez nous avant d'ouvrir sa librairie.
J'avais un peu peur de ne pas lui avoir appris suffisamment les bases du métier...mais, ouf, sa librairie fonctionne bien et elle la gère intelligemment.


Trio de libraires: Nathalie, sa collègue et moi.
Rien à faire, je me trouve très moche en photo. Soyez chics, ne cliquez pas sur la photo pour l'agrandir...


Enfants lecteurs...
Pour faire sourire nos clients, je dis parfois que les enfants sont merveilleux quand ils lisent et quand ils dorment.
STOP, je sais que les enfants peuvent être merveilleux tout court...mais pas toujours dans une librairie. Parfois, ils nous mettent le souk!


Anna et Sylvie. Le grand et beau jeune homme est l'amoureux de ma fille Jeanne.
J'ai sa permission pour le dire.


Anna , tête baissée mais toujours souriante.


Ma fille cadette Hélène, faisant dédicacer La consolante à sa romancière favorite pour son amie Laure.
Comme elle est jolie ma puce!
A côté, Valentine, la soeur de notre filleul, une autre beauté.


Mon Hélénou encore.
A la fin de la signature, Anna a pris ma fille comme Assistante personnelle. Elle était fière mon Hélénou!


Youpi!
Anna est heureuse d'être venue nous revoir tous.


...et est repartie fleurie.

La séance de dédicace a commencé à 11h et s'est terminée à 16h.
Etrange, le ciel est devenu gris et la pluie s'est mise à tomber lorsqu'on a fermé la porte de la librairie.

3 commentaires:

Gawou a dit…

Quel beau reportage!!! Bravo pour toutes ces photos!!!

Anonyme a dit…

Merci les filles de nous permettre de partager via le blog cette mémorable journée. Anna Gavalda est pour le moins aussi sympathique que le sont ses bouquins...De même je trouve aussi touchant de voir les enfants du quartier devenir grands, certains lisent maintenant, d'autres ont des amoureux...C'est le tourbillon de la vie et la litote ,grâce à vous les filles, y participe. plein de bises et à très vite ! sandrine

Anonyme a dit…

Merci beaucoup de ces belles photos naturelles et de vos commentaires réjouissants. Je viens de découvrir votre blog en recherchant des dates de dédicaces d'Anna Gavalda et j'aurai maintenant grand plaisir à découvrir votre librairie : encore un petit bonheur inatendu de l'auteur de "La Consolante" !;-) Bonne continuation et à bientôt !