26 mars 2008

Rien à signaler de particulier aujourd'hui

Aujourd'hui, je me suis trouvée trop honnête.
Au client qui m'a demandé s'il m'avait déjà réglé, j'aurais dû dire non.
A la cliente qui partait en oubliant son parapluie, je n'aurais pas dû lui signaler son oubli. Avec le temps qu'il fait, il aurait pu nous servir ce petit pépin.
J'ai été tentée de faire celle qui n'avait pas vue que monsieur T. avait oublié sa baguette. Je n'avais pas eu le temps d'aller chez le boulanger.

La clientèle qui rentre de voyage, ça a du bon aussi pour les libraires. Nous avons encore eu un cas d'oubli de roman dans l'avion (La route de Cormac McCarthy, éd. de L'Olivier), dans le petit filet sur le dossier d'en face. L'autre jour, dans le train, un charmant client avait oublié une pléiade (La Guerre et la Paix, Tolstoï)
C'est là qu'on voit si le livre est bon, lorsque le client le rachète une deuxième fois pour connaître la fin.

C'est la semaine des retours, nous sommes impitoyables. La trésorerie commence à fondre.
Le week-end prochain, nous ferons l'inventaire. Je suis épuisée d'avance.

Nous avons repéré des inspecteurs de police en planque devant l'immeuble d'en face.

Deux adolescents ont essayé de nous acheter un livre demandé par leur professeur de théâtre. Ils n'arrivaient pas à se relire, nous n'avions aucun indice, ils devront revenir.

Maryline qui a la librairie Le Comptoir au Chili spécialisée dans les livres pour la jeunesse en langue française, recherche une stagiaire.

Une de nos clientes des plus charmantes a ouvert un centre de bien-être dans le 18ème. Quel dommage qu'il ne soit pas dans notre petit coin de Parodi! Avec les clientes présentes dans la librairie, nous avons entamé une conversation assez drôle sur les délices des massages des pieds. L'une d'entre elles, chatouilleuse, n'aimait pas du tout.
Ce soir, je vous raconte vraiment des futilités mais elles font aussi partie de nos journées et heureusement.

4 commentaires:

May a dit…

Diable oui ! Heureusement que les futilités font partie de notre journée, elles allègent fortement notre panier.
Maryline peut s'adresser à l'IUT métiers du livre de Nanterre. Ils ont une quantité de stagiaires en recherche de stage diplômant à cette saison...
Bon courage et belle journée, le soleil vient de refaire surface.

Anonyme a dit…

Bonsoir!
J'adore quand vous ne racontez rien... Ces petits riens nous racontent tout, et j'ai l'impression d'être un peu libraire moi aussi.
Merci!
alexandra

litote en tête a dit…

Merci May et Alexandra, je me sens un peu moins nulle à écrire ce que j'écris...

Seadew a dit…

Merci les filles, merci May, je vais suivre tes conseils ! Maryline du Chili