29 mars 2008

Préparation pour l'inventaire

Nous ferons l'inventaire dimanche et lundi.

Ce matin, nous avons eu une petite formation au stylo optique et à toutes les manipulations à faire sur le logiciel.
Nous ne pigions que pouic. Le pauvre formateur ne devait rester qu'une heure. Il ne pouvait pas savoir qu'il aurait en face de lui deux ahuries nées au siècle dernier qui n'arrivaient pas à connecter leurs neurones appauvris. Il est resté trois heures.
Je crois que nous l'avons surpris.

Nous avons pris des notes très poétiques: "appuyer sur la flèche, cliquez, revenez à escape, déroulez le menu...".
On ne va pas rigoler ce week-end.

Comble de malchance, notre ordinateur refuse d'envoyer les commandes via internet. Il "beugue". Peut-être proteste-t-il d'être manipulé par des gourdes.

Comble deuxième, hier en descendant l'escalier du métro, je me suis fait un claquage au mollet, et re-belotte aujourd'hui. J'ai une sacrée condition physique!

Hélàs, pendant notre matinée de formation, Stéphanie, notre ancienne stagiaire est passée et nous n'avons même pas pu échanger trois mots.

Hélène A., une cliente qui a déménagé , est passée nous faire un petit coucou. Elle est installée à Nantes et m'a donné son adresse. Lorsque j'irai faire un tour dans cette ville, je me promets de l'appeler.

Un hurluberlu est entré dans la librairie sans nous regarder, le téléphone vissé à l'oreille, hurlant à son interlocuteur qu'il avait vu un livre en vitrine et en nous disant comme premiers mots "je veux voir le livre ..."
M'a énervé.

Une de nos plus fidèles clientes charmantes nous a demandé de dédicacer le livre d'Hubert Nyssen, Les Déchirements. Elle voulait absolument l'offrir demain. Alors Maryline a pris sa plus belle plume...

Une cliente, en voulant se moucher, a laissé tomber un trognon de poire de son mouchoir en papier.

Nous avons accepté de faire la campagne des éditions Viviane Hamy, collection Bis.
La collection est digne d'intérêt. C'est le moment de découvrir l'oeuvre de Léon Werth, de lire La porte de Magda Szabo, Eveils de Gaïto Gazdanov et de se détendre avec les policiers d'Estelle Monbrun.
Pour 3 livres achetés, vous aurez un parapluie en cadeau.

Vu le temps...

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Comme souvent, je ris et souris devant votre faculté à relever ces petits riens qui font de chaque jour un moment unique.
Bon courage pour l'inventaire
Elou

Seadew a dit…

ben,,, bon courage les filles...je compatis. Vivement mardi ! bises, Maryline.

litote en tête a dit…

Merci Elou et Maryline.
Quel calvaire cet inventaire pour les libraires!
On aimerait mieux lire les livres que les compter.