09 février 2008

A l'amende

Dura lex sed lex, avais-je appris à la fac.

Je finirai libraire révolutionnaire atrabilaire...

Cette semaine, nous avons eu trois amendes:
1) La première de 150 euros pour avoir déclaré la TVA en retard. Zut!
Je n'avais pas reçu la déclaration. Je vais essayer de faire une lettre attendrissante en choisissant mon vocabulaire.
Comme tous, je suis débordée par la paperasse ordinaire.

J'ai pensé à envoyer au fonctionnaire pour ses enfants:
Le jour où j'ai perdu mon temps, d'Agnès de Lestrade et Julie Ricossé, éd. Le Poisson
soluble.

2) Un PV pour déchargement d'un meuble sur une aire de livraison avec une camionnette (SIC).
J'ai gardé mon calme devant la contractuelle , ce dont je suis assez fière...
Amis parisiens, reconnaissez ma prouesse.

3) Maryline a eu une amende pour avoir mis un carton au pied d'une poubelle quelques minutes avant le passage des éboueurs et a perdu son calme lorsque l'inspecteur lui a expliqué que c'était aussi pour éviter que les chiens fassent leurs besoins sur ces emballages déposés sur le trottoir.
Elle qui nettoie au moins trois fois par semaine les crottes de chien devant notre vitrine n'a pas supporté cet argument . Elle qui est douce comme un agneau s'est mise en colère. Elle ira au tribunal.

J'ai sous les yeux la revue XXI en vente en librairie uniquement.
Comme par hasard,la page 121 s'ouvre toute seule. C'est une page de référence bibliographique sur la France de la désobéissance.
J'apprends que le livre de François Roux, En état de légitime révolte, paru aux éditions Indigène en 2002 n'est plus disponible.
Je pense que nous avons encore en rayon L'insurrection qui vient, d'Eric Hazan aux éditions la Fabrique, 2007

Mais aujourd'hui, le soleil était là.
La journée était belle.

4 commentaires:

Où sont les enfants ? a dit…

Solidarité avec les libraires révolutionnaires !
Pour ça que des librairies s'ouvrent dans des villages au cul du loup ! Loin des distributeurs de PV. Cordialement

Stéphanie a dit…

il y a des jours où l'on aurait mieux fait de rester sous la couette à lire!
justement cela me rappelle que j'ai "n'obéissez plus" dans ma pal!

Anonyme a dit…

Caramba, y a des séries difficiles à conjurer!!
Pour la TVA, si c'est la première fois, essayez d'appeler la personne en charge de votre dossier, et de battre votre coulpe, de jurer que vous ne le referez jamais... Ca peut marcher. D'ailleurs, je mets de suite un cierge à Ste Rita pour vous aider ;-))

So
http://conjurationdeslivres.Com

janu a dit…

Ils y vont fort (en période électorale). L'inspecteur ? C'est des gens de la Mairie ou de la Préfecture de Police (tentative d'interprétation bassement politique) ?...