25 septembre 2007

Livraison à domicile

Exceptionnellement, dans des cas très précis (écoles, personnes âgées, handicapées, femmes enceintes de 10 mois,immeuble d'à côté, très bons livres ou l'inverse, livre à rotation lente,depuis 8 ans en stock et aubaine, un acquéreur...) , nous apportons à domicile les livres commandés.

Ce soir, Maryline et moi, commando de choc, sommes allées porter deux livres : La place d'Annie Ernaux, éditions Gallimard et Le canapé rouge de Michèle Lesbre, éditions Sabine Wespieser (catégorie bon livre)
...et assises sur un beau canapé blanc, nous avons bu un délicieux verre de vin rouge et porté un toast à la santé de la littérature sans renverser une goutte.

Un collégien nous demandé "En revenant de chez Chouanne".Honte à moi, je n'ai pas pu m'empêcher de rire et ai très peur d'avoir vexé ce jeune homme, je m'en veux un peu ce soir.

Une cliente n'avait pas toute sa tête aujourd'hui.Elle a d'abord oublié son trousseau de clefs à la caisse.En revenant le chercher,elle a oublié son sac de piscine.A son troisième passage,elle a décidé de renoncer à aller nager ,a préféré rentrer chez elle lire.

Une autre de nos clientes très sympathique, très gaie très jolie avec deux enfants très beaux ,a demandé à Maryline un livre très noir très sanglant.
Devant l'air étonné de celle-ci, elle a expliqué que la vie était tellement belle pour elle, sa vision du monde était si idyllique qu'elle voulait rétablir la vérité, se doutant bien qu'elle vivait une vie de rêve.

Nous avons donc au moins une cliente très heureuse.

7 commentaires:

Stéphanie a dit…

drôle d'anecdocte de cette cliente qui veut lire des histoires noires :)

Agnès a dit…

Très chouette "En revenant de chez Chouanne". Dans la même catégorie, la faute qui me donne toujours envie de rire dans des situations où ce serait assez malvenu, c'est celle des profs de fac (allemands) qui font semblant de savoir prononcer les noms français et produisent un sublime "Simone de Beûûûvoir", façon gros ruminant balourd revenant d'une bonne beuverie.

litote en tête a dit…

Stéphanie (notre stagiaire-choux?) , merci pour ce petit coucou.

Agnès, le même collégien n'arrivant pas à se relire nous a demandé La Pauvre , de Maupassant au lieu de La Parure...Il avait tout faux ce jeune homme.
Des anecdotes dans ce style , nous en avons des tonnes;les éditions J-L Chifflet en ont fait un petit livre .

Stéphanie a dit…

@litote en tête : désolée, il ne s'agit pas de Stéphanie la stagiaire chou :)
Juste une anonyme qui vient de découvrir ce blog (et a très envie de découvrir la librairie maintenant même si la hauteur de ma pal n'est plus de l'ordre du raisonnable!)

Agnès a dit…

@ litote en tête: Auriez-vous le titre de cet ouvrage, s'il vous plaît? Cela m'intéresse :).

litote en tête a dit…

Agnès, Maryline lui a proposé Moloch, de Thierry Jonquet, une histoire abominable avec des enfants morts.J'ai lu ce livre la main devant les yeux tellement j'étais effrayée.

Agnès a dit…

@ litote: Oups, nous nous sommes mal comprises, j'étais intéressée par le livre d'anecdotes ;). Mais merci quand même pour le titre de l'autre livre bien que je doute que ce soit un livre pour moi.