12 juillet 2007

Alain Veinstein est entré à la librairie...


Alain Veinstein, poète, romancier, éditeur, homme de radio...Peut-être écoutez-vous parfois le soir France-Culture,Surpris par la nuit ou Du jour au lendemain, qu'il présente. Dans la nuit,sa voix est douce, intime, intense.

Le hic lorsqu'il est entré, c'est que nous venions juste de poser pour cette photo.Nous avons eu juste le temps de cacher les verres. Je n'ai pas osé lui parler de trop près, je pense que j'empestais le délicieux petit vin des frères Castro.
Nous avions encore en rayon son dernier roman Dancing, paru en septembre dernier au Seuil que j'avais bien aimé et donc gardé fidèlement jusqu'à la limite du retour possible.Je vous recommande de lire Violante en folio.Souvent, nous pensons au galeriste décrit dans ce roman qui agite le bras pour faire coucou aux amis passant devant sa vitrine.

Comme vous pouvez le constater, on se relâche un peu à la librairie.Nos clients habituels sont presque tous partis ou sur le départ.Mes filles sont depuis aujourd'hui à Noirmoutier.

Mais avons eu la visite d'un de nos bons clients grand amateur de notre rayon poésie qui est reparti avec trois sacs plein de livres.

Nous avons obtenu une aide du CNL (Centre National du Livre) pour étoffer ce rayon.Chic!

Le parapluie est de rigueur dehors mais aussi à l'intérieur. Maryline éternue toutes les cinq minutes et je passe mes journées à lui dire: A tes souhaits, à tes amours.Je voudrais qu'elle me réponde et pense très fort: Que les tiennes durent toujours.

3 commentaires:

FB a dit…

bizarre bizarre, les libraires

je pense qu'Alain aurait été plutôt content que vous sortiez un troisième verre, histoire de trinquer !

Matteo a dit…

Courage, courage, Corinne !
Les vacances approchent ! Ce mois de break vous (tu, j'n'en sais tjs trop rien..) sera bientôt servi sur un plateau, cadeau de milieu d'année bien mérité.
Sous la chaleur estivale qui point enfin son nez, les clients se font sans doute plus rares... mais je ne tarderai pas à venir vous saluer avant la fermeture, histoire aussi de remplir mes étagères qui n'ont déjà plus de place pour tout de même faire quelques provisions durat cet été qui sera parisien pour moi.

A bientôt.
Amicalement.

Mathieu.

litote en tête a dit…

Merci François Bon pour votre lecture régulière de nos aventures...Nous aurions bien aimé offrir un verre à Alain Veinstein mais ,hélàs, on ne nous avait offert que 2 verres, nous n'avions pas de troisième verre ni bouteille en réserve...Mais nous allons prévoir...au cas où vous passeriez.
A bientôt?

Matteo, Merci pour tes encouragements.Nous te conseillerons de bons romans qui te donneront l'impression de partir en voyage.
A bientôt!