15 juin 2007

Il était une fois...

...une jeune fille aux yeux verts qui habitait Caen.
Son plus grand rêve était de devenir libraire. Pour réussir son projet, elle décida de suivre des études spécialisées dans un bourg plus grand du pays.
Pour valider son année, elle devait passer l'épreuve du stage.
Aussi, par un mois d'hiver, elle partit à la recherche d'une librairie.

Après avoir emprunté le chemin de briques jaunes dans la sombre forêt remplie de bouches de métro, de boutiques, d'agences immobilières..., elle se retrouva devant une façade rouge: le palais des merveilles, la librairie Litote en tête.
Poussant la porte en bois, elle découvrit la caverne d'Ali Baba.

Elle rencontra les deux petites fées qui gardaient et diffusaient la magie de la lecture dans le pays imaginaire du Xème arrondissement. Elles la prirent sous leurs ailes et lui transmirent toute la passion qu'elles avaient de tenir une librairie.

Durant son stage, la stagiaire découvrit tout un monde merveilleux: un quartier, des habitants, des clients, des libraires. Pour résumer, elle prit part à la vie d'une librairie de quartier...
Chaque jour, elle apprenait sur le métier de gardienne des livres, vivait des petits moments savoureux et rencontrait des gens passionnants. Tous les soirs, elle rentrait contente de sa journée en fredonnant "he ho! he ho! je rentre du boulot..."
Des princes (sans cheval blanc, époque oblige) prenaient soin d'elle en lui offrant des cerises, des fleurs et des livres.
Elle rencontra les magiciens qui travaillaient également dans la chaîne du livre: éditeurs, représentants, auteurs, livreurs...
Elle dut faire face à une méchante sorcière: une cliente un peu bougonne. Un mauvais client sur 10 semaines de stage, c'est raisonnable!

Les semaines s'écoulèrent sans qu'elle ne le remarque. Et un jour, elle dut partir. Le stage était fini.
Elle fut très triste car elle aimait ce petit monde. Elle ne voulait plus le quitter.
Mais elle était sûre d'une chose, libraire était ce qu'elle voulait faire.

Epilogue: La jeune fille aux yeux verts vécut heureuse et vendit de très nombreux livres. Elle donna à de nombreux enfants le plaisir de lire et transmit le gêne de la curiosité à de nombreuses personnes du royaume.

Les contes de Stéphanie.


Samedi, je termine mon stage. Je vous attends au pot organisé à partir de 19h à la librairie.
Merci pour vos commentaires et pour avoir suivi mes minuscules aventures.
Si je ne vous vois pas samedi, peut-être que je vous ferai signe par l'intermédiaire des commentaires du blog.
Je signerai à la pointe de ma plume...non, à la pointe de mon clavier d'un S qui veut dire Stéphanie ou Stagiaire ou Superwoman ou encore Sorro (hum, pas terrible la blague) ou enfin Septomycète...

5 commentaires:

Laurent a dit…

Bonjour Stéphanie,
Oh la jolie signature! En plus de vos qualités, experte en mycologie, quel talent!
Mais c'est votre évocation des princes (sans cheval blanc) qui me rappelle les magnifiques paroles de J-B Clément :

J'aimerai toujours le temps des cerises
C'est de ce temps-là que je garde au cœur
Une plaie ouverte
Et Dame Fortune, en m'étant offerte
Ne saura jamais calmer ma douleur
J'aimerai toujours le temps des cerises
Et le souvenir que je garde au cœur


Bonne journée et bon vent vers vos nouvelles aventures.

Sarah a dit…

Un peu de poésie dans ce monde de brutes...ça fait du bien ! Toute mon admiration à ma collègue de promo pour ses talents de conteuse, et bonne dernière journée de stage...et oui, ça sent la fin, pour moi aussi...je vais quitter la bibliothèque d'Antony où j'ai passé plus de deux mois (déjà deux mois!). Un peu de nostalgie, mais surtout une aspiration à aller de l'avant, une certitude que je suis à ma place dans cet océan de livres, un sentiment de plénitude à savoir que oui, l'avenir s'offre à moi...!
Bon trêve d'envolées lyriques, ce qui va beaucoup me manquer c'est ces petites découvertes qui rythment le quotidien, lorsque l'on voit passer les livres à la banque de retour (et croyez-moi, on y voit vraiment de tout!) : et alors on feuillète, on s'immerge totalement dans le livre...mais lorqu'on s'aventure à relever les yeux, la pile de bouquins que les "usagers" viennent de déposer nous attend, nous ramenant brutalement à notre mission première, ranger les livres ! (car comme tout le monde le sait bien, la mission première d'une bibliothécaire est de ranger et de classer les livres!et oui, bien sûr, une bibliothécaire a lu tous les livres de la bibliothèque, ça parait évident!!!).
Je souhaite une bonne continuation à la Litote en tête...car on a besoin d'endroits comme ça pour continuer à faire vivre le livre.
Et à ce soir pour ceux qui seront au pot de départ de Stéphanie.

Sarah, l'apprentie bibliothécaire.

PS : juste quelques découvertes que j'ai faites à la bibliothèque, que je voudrais vous faire partager :
Le Squelette, A. Pritam : histoire d'une femme hindoue enlevée par un musulman au moment de la partition de l'Inde ; récit émouvant et empreint d'un sentiment de révolte que l'on ne peut que partager, mais qui ne tombe jamais dans le pathos ou le misérabilisme ; permet de découvrir en même temps certains aspects de la culture indienne.
Tous les feux le feu, Cortazar : séries de nouvelles du grand maître du genre...un régal tout simplement!
Le vagabond et autres nouvelles, R. Tagore : par le Victor Hugo de l'Inde, ces nouvelles sont pleines de poésie, et en même temps sont de fines observations de la vie quotidienne et des coutumes des Indiens du début du XXème siècle ; un dépaysement total, pour ceux qui rêvent de vacances avant l'heure!

Izard a dit…

Rien n'empêche Stéphanie de commencer son petit blog à elle. Un blog de jeune libraire.

Certes, démarrer une vie de libraire ne semble pas facile (comme tout petit commerce indépendant, j'imagine, avec en plus la particularité culturelle du monde des livres). Donc trouver le temps et l'énergie ne sera pas toujours facile.

Mais cela permettrait de servir d'exutoire et de garder/développer des contacts.

Vu tous les commentaires, je me dis qu'il y aurait pas mal de lecteurs.

May a dit…

Oh, j'ai raté ton départ... zut.
Cela ne m'empèche pas de te souhaiter une belle et longue vie de libraire, ponctuée de rencontres, de découvertes et de nourritures littéraires...

J'espère que tu repasseras par là ou bien que l'une des deux fées te transmettra ce message.


PS : je me demande quelle formation tu as suivie ?
Un DUT métiers du livre ????

May a dit…

Oh, j'ai raté ton départ... zut.
Cela ne m'empèche pas de te souhaiter une belle et longue vie de libraire, ponctuée de rencontres, de découvertes et de nourritures littéraires...

J'espère que tu repasseras par là ou bien que l'une des deux fées te transmettra ce message.


PS : je me demande quelle formation tu as suivie ?
Un DUT métiers du livre ????