07 juillet 2006

Présentation littéraire Wespieser et Losfeld

Hier soir, c'était la présentation de la rentrée littéraire de Sabine Wespieser et Joëlle Losfeld et c'était la première fois que j'étais invitée.

Les libraires étaient conviés chez Sabine Wespieser elle -même, dans son appartement.
Je tenais à y aller ayant beaucoup aimé et vendu cette année Terre des oublis de la vietnamienne Duong Thu Huong.
Quant-à Joëlle Losfeld, elle avait du flair pour dénicher de bons auteurs aussi.
En arrivant, un mot à l'interphone prévenait les voisins que Mme Wespieser et son mari recevaient des amis et s'excusaient pour le bruit occasionné.
J'étais ennuyée d'être en retard mais je voulais absolument passer au lycée de ma fille aînée pour voir les résultats du bac français...J'ai donc raté le début.
Lorsque je suis arrivée, Zahia Rahmani finissait de présenter son livre, France récit d'une enfance, éd Sab. Wesp.Ensuite, des extraits du livre d'un américain Jonathen Ames, Réveillez-vous, Monsieur, éd J.Losf. furent lus.

Puis, Sabine Wespieser nous a présenté Nuala O'Faolain. Nous avons tous applaudi. Nous avions devant nous l'auteur de Chimères, un livre que Maryline avait adoré et très bien vendu.Une femme traduisait les paroles de Nuala O'Faolain.J'ai eu envie immédiatement de lire le nouveau roman de cette dame, d'un âge déjà un peu avancé, très irlandaise dans sa robe à fleurs parce que ses yeux pétillaient de plaisir en nous racontant son roman.Je parie que L'histoire de Chicago May sera dans les coups de coeur des libraires.

Sur une table, des piles de SP attendaient d'être emportés ...

J'ai eu envie de m'éclipser... mais de la fenêtre de ce bel appartement, on apercevait Notre-Dame et une grande part de ciel, le vin blanc était frais et le buffet délicieux.J'ai commencé à papoter avec des libraires, des moyens, des grands, des importants, des originaux, des passionnés...On a parlé métier, problèmes , livres...Echanges d'information, de mails...
Une personne m'a reconnue ( lorsque j'avais 28 ans,j'étais responsable d'une librairie juridique rue Soufflot !), son visage aussi me disait quelque chose.

Je suis rentrée à pied tout guillerette, la nuit était douce.
Merci mesdames pour ce bel accueil.

3 commentaires:

creatide a dit…

grâce à ce blog, j'ai l'impression de passer vous voir au moins une fois par jour. Mais cela ne va pas diminuer pout autant mon rythme de passage, en chair et en os. Bien au contraire !
Et même dès la semaine prochaine, afin d'apprécier les justes proportions de LITOTE 2. J'ai une grande pensée pour la pôv Maryline, perdue en Grèce, au bord de l'eau, loin des bonnes odeurs de livres fraîchement extraits de leurs cartons de livraison.
Tu écris très bien ma riri.

Philippe J. a dit…

C'est bien beau, la littérature, mais les notes du bac français de ta fille, alors ?

Corinne a dit…

cher Philippe Jaenada,
Ma grande fille Jeanne a eu 12 à l'écrit et 16 à l'oral. Ouf! Nous sommes soulagés et contents.
Merci à toi de venir régulièrement nous acheter plein de livres.C'est étrange que tu lises ce blog chaque jour...Mais ça me fait rudement plaisir aussi.J'ai oublié de te demander des nouvelles du fiston...Bonnes vacances!
Bises
Co