28 août 2008

Réouverture!

Nous sommes revenues.
Notre petit mot sur la vitrine émettait un doute, une possibilité. Reviendrions-nous de vacances, de voyage?
Je me pose toujours la question lorsqu'on ferme la librairie.

A New-York, j'ai croisé une cliente sur le Pont de Brooklyn. 
Dans le Golfe du Morbihan,  alors que je nageais courageusement dans l'eau très fraîche, une cliente m'a saluée en me dépassant avec son canoë. 
Le hasard m'amuse toujours.

La météo se trompe. Où est le soleil qu'on nous a promis pour cette fin d'août?

Depuis mardi, les clientes amies viennent nous faire un petit coucou. Sandrine nous a offert des fleurs pour saluer notre retour.
Notre première vente a été la revue Pension Victoria, les deux premiers numéros avec le poème de Uccio Esposito Torrigiani. J'y ai vu comme un signe.

La vitrine était bien poussiéreuse. Une mouche morte reposait sur le livre de TauriacVivre avec  de Gaulle, éd. Plon. 

Les travaux dans la rue ne sont pas terminés. Le 12 septembre, ils devraient l'être. 
Nous avons reçu une lettre de la part de la compagnie qui s'occupe du chauffage urbain nous priant de bien vouloir les excuser pour le dérangement.
Gaspard Delanoë m'a aidée à rédiger un petit mot pour les remercier d'offrir un pot aux commerçants de la rue pour que la gêne occasionnée se transforme en joie partagée.

Nous commençons à recevoir les livres de la rentrée littéraire. 
Lisez absolument Syngué sabour, Pierre de patience, d'Atiq Rahimi, éd. P.O.L . Maryline et moi l'avons beaucoup aimé.

Comme chaque année, nous mettons en vitrine quelques livres sur la rentrée des classes.

Maryline m'a demandé si Oui-Oui allait  à l'école.


Bonne rentrée à tous!











6 commentaires:

Caro[line] a dit…

Bonne réouverture ! :-)

Et ces hasards sont tout simplement... bluffants !!!

Anonyme a dit…

Et bien bonne rentrée à vous deux ! on se doutait bien que vous alliez revenir et nous pensions que votre retour apporterait le soleil à Paris qui reste bloqué sous les nuages bien grisouilles ! C'est raté ! Peut-être aujourd'hui ? ce week end ?
B

moy a dit…

En plus de Syngué sabour, Pierre de patience d'Atiq Rahimi qu'est ce que vous nous conseillez pour cette rentrée littéraire ???

valentine a dit…

pas trop nostalgique de ces 3/4 jours passés en notre compagnie??
grosses bises à tout le monde (tu manques à plumette)
valentine

Bellesahi a dit…

Il faut absolument lire le dernier Benameur aussi.
Oui-Oui travaille le pauvre. Il ne va pas à l'école. Je l'aime beaucoup en tout cas. Le premier livre que j'ai lu toute seule était oui-oui et la voiture jaune en bibliothèque rose. Alors il compte beaucoup pour moi.

Anonyme a dit…

Oui Oui va à l'école des magiciens... Elle se situe dans le sous sol de l'école Varlin...
Bonne rentrée les Litotiennes