15 février 2008

Clin d'oeil

Je ne peux lire que d'un oeil depuis hier. Ennuyeux .
Ma paupière étant rouge et gonflée, je suis allée chez l'ophtalmologiste cet après-midi.

En rentrant à la librairie, un comité de soutien m'attendait.

Il faut que je me rince l'oeil ,ai-je dit étourdiment.
On a commencé à divaguer sur mon mauvais oeil.
Qui m'avait tapé dans l'oeil?
Un client a proposé que les livres soient offerts à l'oeil.

Un autre plus sérieux a demandé de lui montrer ceux qui valaient le coup d'oeil.

Et chacun a commencé à fouiller dans les rayonnages.
Ils ont trouvé

Histoire de l'oeil, de Georges Bataille, coll. L'Imaginaire, Gallimard
Les larmes d'Eros, du même auteur en 10/18
Journal du regard, Bernard Noël, P.O.L
Les paupières, Yoko Ogawa, Actes Sud
L'oeil égaré dans les plis de l'obéissance au vent par Victor Hugo, André du Bouchet, Seghers

Si ce soir, je n'ai que mes yeux pour pleurer, c'est en repensant à nos amis clients joyeux.

2 commentaires:

Seadew a dit…

... tout ça ne vaut quand même pas "Mon Oeil !", de Mario Ramos. ;o)

Maryline de là-bas ! (qui échangerait bien paupière gonflée contre rhume carabiné, nez fontaine et bouton de fièvre sur la lèvre... vous voyez le tableau par 35 degrés ?) Bises

litote en tête a dit…

Pôv Maryline!
Fontaine, je ne boirai pas de ton eau :-)))
Soigne-toi bien! Bises de loin alors.
Coco bel oeil qui adore Ramos.