09 mai 2007

Comme un goût de café littéraire...

Après un long week-end, la reprise fut un peu difficile. Le plus dur: sortir de sous la couette et lutter contre le bercement du métro qui m'invitait à partir au pays des rêves. Après un café vite avalé, je me sentais d'attaque.
La matinée a été calme. Tranquillité rythmée, régulièrement, par des vagues de clients. J'ai eu l'impression qu'ils s'étaient tous donnés rendez-vous aux mêmes moments. Un pic d'activités puis un creux et ainsi de suite.
Un client fidèle est passé. Nous avons parlé de ma confusion entre Dave, le chanteur et J. Daive, l'auteur du Grand incendie de l'homme.
Le passage de l'après-midi a été plus régulier. Eric Bouhier a poussé la porte de la librairie pour nous dire un petit bonjour. Une bonne demi-heure et un café après, il est reparti. Avant de disparaître, il a abordé un sujet à propos d'un golfe. "Attention, golfe avec un e" précise-t-il pour éviter toute confusion qui commençait à pointer le bout de son nez dans nos esprits.
Quotidiennement ou presque, la librairie se change, pour quelques minutes, en café littéraire. Les clients chanceux arrivent au moment du café. Ils s'asseyent sur les tabourets munis de leur tasse. Et le temps de déguster le liquide noir, nous discutons: de livres, des nouveaux supports qui peuvent concurrencer dangereusement le papier et donc le livre, l'actualité. Ces derniers temps, l'actualité revient souvent. Ces petites pauses, je les adore. J'apprends énormément. Dans ces moments, la librairie devient un reflet miniature de la vie du quartier.

Depuis quelques temps, une clé USB traînait dans un tiroir du bureau. Perdue par un client. Durant une période de calme, nous avons décidé de regarder les fichiers qu'elle contient. Ah, la curiosité!
Nous avons découvert des images animées, dans un style très manga. Sûrement pour un site. Le propriétaire reviendra peut-être un jour acheter un livre et récupérer son bien.

Programme de mes prochaines vacances:
- Le piéton de Paris: Visiter Paris avec comme guide Léon-Paul Fargue.
- Découvrir les Etats-Unis et l'histoire des comics durant la Seconde guerre mondiale grâce aux Extraordinaires aventures de Kavalier & Clay
de Michael Cabon.
- Rendre visite à ma grand-mère en Finlande. Ne pas oublier de mettre dans ma valise La douce empoisonneuse d' Arto Paasilinna.

"La stagiaire travaille au 17"

3 commentaires:

Véro a dit…

Eh bien je pense que la relève du blog est assurée ! Merci Stéphanie, je découvre de nouvelles oeuvres grâce à vous. Le piéton de Paris me semble une bonne lecture pour découvrir la ville et Paasilinna j'adore ! Bonne journée au café littéraire !

Sarah Casquet a dit…

Bravo à la stagiaire de la librairie, je trouve qu'elle assure vraiment sur le blog...si, si, je le sais, je la connais personnellement ! bon courage et continue à nous donner envie de lire comme tu le fais si bien!

Signé, une future bibliothécaire.

Anonyme a dit…

Bravo à la nouvelle stagiaire de la librairie, elle assure vraiment sur le blog...si, si, je sais ce que je dis, je la connais personnellement! Bon courage et continue à nous donner envie de lire comme tu le fais si bien!

Signé, une future bibliothécaire (Sarah pour être plus précise)