01 avril 2007

Carnaval et défilé

Aujourd'hui samedi, la librairie a reçu la visite d'un indien, d'un pirate, d'un papillon...Les enfants des écoles maternelles du quartier étaient déguisés pour le carnaval.Certains sont venus ensuite à la librairie.Un papillon a perdu un bout d'aile mais a quand même réussi à s'envoler.Les tapis étaient plein de confettis dans le rayon jeunesse.Je préfère aux miettes de gâteau.

Après le carnaval, un autre défilé remontait le faubourg Saint-Martin, en faveur des sans-papiers. Il faut dire que les écoles de notre arrondissement sont particulièrement touchées.Un livre est en préparation par les mamans de l'école Eugène Varlin.Nous le vendrons à la librairie dès qu'il sera imprimé.En attendant, une quête est en cours pour sa fabrication.

M. Laurent M., votre fille a les yeux qui pétillent de joie lorsqu'elle achète des romans.Quelle joie de la voir!

Dans le rayon politique, Ségolène Royal était coincée entre Nicolas Sarkozy et François Bayrou.

Un client qui venait acheter un dictionnaire m'a posé une question à propos de la langue française à laquelle je n'ai pas su répondre. Combien y a-t-il de mots dans notre langue?

Un de nos chers clients est amoureux.J'ai trouvé que ses yeux étaient encore plus bleus.Du coup, il va déménager et habiter avec la nouvelle femme de sa nouvelle vie.
Et nous alors? On ne le verra plus, ni son petit garçon.

Nous avons eu un monde fou aujourd'hui.
"Je ne sais pas ce que j'ai, peut-être que c'est d'avoir trop besogné, bossé, bûché, marné, planché et trimé, mais je me sens abattue, accablée, anémiée, angoissée, atteinte, brisée, claquée, courbattue, crevée, déprimée, égrotante, épuisée, éreintée, exténuée, fatiguée, flagada, flapi, fourbue, harassée, HS, KO, languissante, lasse, mal-en-point, mal fichue,mal foutue, molle, moulue, patraque, pompée, recrue de fatigue, rendue, stressée, surmenée, tuée, usée, vannée, vermoulue, vidée: en un mot, je suis morte."page 129 ,Le Cabinet des curiosités médicales, d'Eric Bouhier ( cousin Eric), éditions Le Passage qui sort le 12 avril.

5 commentaires:

Mùchôs a dit…

Je profite du dernier post pour exprimer mon agréable impression face à ce blog : il est subtil dans sa forme et son fond ; l'écriture est mélancolique mais non moins drôle. L'intimité du livre retranscrite enfin dans la caresse des mots.

A bientôt désormais...

éric a dit…

je crois qu'il est impossible de recenser le nombre de mots dans la langue française, car personne ne peut s'accorder sur l'opportunité de faire rentrer ou non un mot dans une liste officielle. Le dictionnaire de l'Académie Française fait-il autorité en la matière ? Chacun jugera ! Ce que je peux dire, en tant qu'amoureux des mots, c'est que je me sers beaucoup d'une bible de notre langue qui est le Dictionnaire de synonymes et de mots de sens voisin (Bertaud de Chazaud - Quarto Gallimard). Il ya 60 000 entrées et plus d'un million de synonymes et mot de sens voisin. J'ai aussi un faible (!) pour Frédéric Dard, dont le dictionnaire comprend 15 000 entrées, dont la plupart sont des crétions originales, extraites des 175 San-Antonio !
Ton état de fatigue m'a alarmé mais j'espère que tu te sens enfin agile, alerte, bien dans ta peau, sereine, apaisée, calme, philosophe, posée, réfléchie, en forme, en bonne condition, pétant la santé, d’attaque, défatiguée, dispose, énergique, enthousiaste, éveillée, fortifiée, fraiche, gaillarde, ingambe, légère, leste, preste, rajeunie, ranimée, réchauffée, reposé, requinquée, ressuscitée, revigorée, revivifiée, saine, tonifiée, vive, vigoureuse, vivantee, pleine d’allant, d’entrain, d’énergie, de dynamisme, ayant la frite, la patate, la pêche, reprenant du poil de la bête, tout en étant en bonne santé,

et pour ainsi dire guérie !
bises
le cousin

litote en tête a dit…

Euh muchos gracias.Subtil mon babil...c'est très gentil.

Laurentm a dit…

Bonjour Corinne,

Un extrait du journal "Le Monde" d'hier :
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0,36-891093,0.html

"Les ordures commencent à s'amonceler dans de nombreuses communes franciliennes. L'intersyndicale de la SITA Ile-de-France, qui détient 15 % du marché de la collecte les déchets en région parisienne, a en effet lancé, lundi 2 avril, une grève illimitée.

180 communes de l'agglomération sont touchées, ainsi que les 10e, 18e et 19e arrondissements de Paris. "Les camions sont dans les garages (...)."

Nous avons toutes les chances dans notre quartier !

Ce serait bien d'indiquer vos "horreurs" d'ouverture sur la page d'accueil de votre blog.

Bien à vous

P.S: Keren est très fière d'être citée dans votre blog et vous remercie.

litote en tête a dit…

Merci Laurent et Keren!
Une vraie cata cette grève des poubelles!
Je vais demander à mon ange veilleur de mettre les horreurs d'ouverture sur le blog.Je ne sais pas comment procéder.
A bientôt!

Cousin Eric-choux, merci pour ces précisions.
Et je vais bien puisque je t'ai vu aujourd'hui...
Gros bisous