30 décembre 2006

Des nouvelles

Chers vous tous,

A la demande de quelques uns (et d'un surtout en particulier), je vous écris quelques mots ce soir avant la fin de l'année.
Il m'est difficile parfois d'écrire quotidiennement sur ce blog.
N'étant pas écrivain ni journaliste, je peine. Parfois, le temps me manque.
Six mois déjà que je vous raconte notre vie de libraire...
Ai-je encore des choses à dire? N'êtes-vous pas lassé de me lire?
Je me pose des tas de questions existentielles: pourquoi écrire...et sur un blog? D'autre le font si bien...Pourquoi raconter des anecdotes? En plus, je ne peux pas raconter toute la vérité.( En aucun cas, je ne voudrais faire de la peine à quelqu'un qui se reconnaîtrait.)Je devrais parler plus des livres.
Mais je ne lis pas assez ces temps-ci.
J'ai l'impression de n'avoir rien lu...
Tout ça, je vous l'ai déjà dit.

Et les dizaines de cartes de voeux à envoyer...

Grâce à vous, la librairie n'a pas désempli ces dernières semaines. Nous avons travaillé sans relâche .Quel plaisir pour nous de voir la librairie pleine de monde! C'est la plus belle récompense et le plus bel encouragement.
La librairie est vide, les livres penchent,les étagères crient famine.
Sommes épuisettes, crevettes mais très heureuses.
Nous allons pouvoir acheter de nouveaux livres, de nouvelles gourmandises.
Une nouvelle rentrée littéraire arrive.

Catastrophe, Margot qui nous a aidé au mois de décembre s'est cassé le pied.

Les retours des clients commencent un peu, très peu, je dois avouer.
Un client qui a reçu un livre qui ne lui plaisait pas de la part de son fils a préféré se faire rembourser...
Dans l'ensemble, les livres ont beaucoup plu aux enfants.

Maryline a écrit sur le carnet de commande " La guerre des femmes" au lieu de "La guerre des fesses..." de Louis de Bernières.

Nous avons fini la dernière boîte de truffes au chocolat.

Au bord du canal Saint-Martin, les tentes des SDF ...

Cette semaine, j'ai lu"L'attente, l'oubli" de Maurice Blanchot, coll. L'Imaginaire, Gallimard.
Ecriture incroyable et magnifique qui me laisse perplexe et me fait prendre conscience de mon inconscience face à l'écriture, de mon ignorance face à la littérature.Je me sens toute petite.
Le Pressentiment, d'Emmanuel Bove, éd. Castor Astral,
Doppler, d'Erlend Loe... éditions Gaïa

J'ai réussi à mettre en place la nouvelle version de blogger, ce site sur lequel je rédige ce blog.

Arriverez-vous à me lire demain?

8 commentaires:

Kill Me Sarah a dit…

On est déjà demain.
La réponse est oui.

éric a dit…

je t'admire ma riri, d'avoir la constance d'écrire ce blog, malgré le peu de temps dont tu disposes et les doutes bien légitimes sur son utilité, qui t'assaillent à chaque fois que tu te mets à l'ouvrage. Dis-toi que tu dois avoir beaucoup de lecteurs anonymes pour lesquels c'est devenu un plaisir quotidien de lire au jour le jour les heurs et malheurs d'une petite librairie de quartier. C'est tout simplement un condensé de vie, dans l'environnement le plus riche qui soit, celui des livres, donc du plus savoureux mélange d’anecdotes, d’archives, de chroniques, de descriptions, de dits, d’écrits, d’échos, d’énumérations, d’évocations, de faits-divers, d’histoires, d’historiettes, d’insolites, de listes, de morceaux choisis, de nouvelles, de racontars, de ragots, de récits, de rumeurs, de souvenirs et de témoignages.
Je vous souhaite à toutes les deux de très belles fêtes et je serai au premier jour de l'année prochaine à côté de vous pour commencer 2007 de la meilleure manière.
éric

sandrine a dit…

Quel plaisir ce matin de te lire,rien que pour ces petits moments de bonheur que tu nous donnes, même si tu n'es pas écrivain, je pense égoistement mais je ne suis pas la seule, que ça vaut la peine que tu continues et puis on pourrait s'y mettre , nous tes fidèles lecteurs et rédiger de temps en temps une critique de bouquin ou un billet d'humeur, alors Co, malgré la fatigue, la lassitude,tes interrogations, continue ! Malgré la pluie tu as ensoleillé ma journée. BISES

Laure a dit…

Bonjour,
cela fait qq temps que je vous lis, arrivée là par je ne sais plus quel lien, c'est la première fois que je vous écris... surtout ne changez rien, continuez !! Je ne me lasse pas, ni des anecdotes, ni des livres que nous ne lisons pas assez (nous sommes toutes pareilles!)
Bon début d'année, remplie de nouveautés littéraires...

Sam. a dit…

Content d'avoir des nouvelles et heureux de savoir que les fêtes se passent bien pour la librairie.
Mais je perçois un petit coup de mélancolie rapport au blog. Faut pas. Avez-vous noté que vous étiez "personnalité de l'année" pour Time? Vous voyez, vous efforts sont récompensés.

Malgré un travail qui me prend bcp (trop) de temps, j'ai lu tous les livres que vous m'aviez conseillés. Bcp aimé "l'élégance du hérisson" qui m'a donné de la matière à réflexion. Notamment sur l'Art. A votre manière, vous participez à sa diffusion en fédérant des passionnés de littérature. Soyez en remerciée toutes les deux. Et il n'est pas rare que je trouve des références à ce blog sur d'autres blogs.

En attendant ma prochaine visite chez vous, j'ai replongé dans ma bibliothèque pour en sorir "L'amant de Lady Chatterley" que m'a conseillé une amie précieuse et "La mélancolie de la résistance" de L. Krasznahorkai" (d'une très belle noirceur).

Encore bcp de choses à écrire mais ce sera pour une prochaine fois.
Sam.

Anonyme a dit…

Non il ne faut pas arrêter. En vous lisant je respire un peu l'air de Paris et surtout l'atmosphère de la librairie. Je prends ma bouffée d'oxygène tous les matins en vous lisant. Non vous n’êtes pas des écrivains mais peu importe. Vos mots et vos expressions et vos humeurs m’enchantent parce qu’ils sont l’extension de ce que vous vivez.
Bonne et heureuse année 2007. Longue vie à Litote en tête.
Alain

litote en tête a dit…

Merci Sarah...Mais don't kill me!

Eric choup's, je te dévore de bisous dans le cou!

Fidèle Sandrine,tu as de bonnes idées. Oui, aidez-moi tous et rédigez quelques notes sur quelques livres ou sur vos visites dans les librairies sur la planète...et envoyez des photos. Nous aimerions bien savoir comment ça se passe ailleurs.

Merci Laure.Hélàs,comme vous dites, nous sommes toutes pareilles, nous ne lisons pas assez mais les bonshommes lisent encore moins!

Ah Sam, quelle joie de vous lire, de vous savoir là .OUI, L'élégance du hérisson est mon roman préféré de l'année et Muriel Barbery vient samedi 13 janvier à la librairie!Je suis très très très très heureuse de rencontrer cet auteur.Hum, j'imagine que vous ne pourrez pas être là.
???Nous sommes ou je suis "personnalité de l'année" pour Time?Gloups, où avez-vous lu ça?Dans Time?C'est une blague?
Nous avons en vente La mélancolie de la résistance, je vais jeter un coup d'oeil sur ces pages d'une très belle noirceur.
Mille pensées pour vous cher Sam.

Alain,je donnerai des nouvelles du temps sur Paris rien que vous et toujours en pensant à vous ,si loin de l'autre côté de l'Atlantique.

Izo a dit…

Bé alors c'est quoi ce découragement en fin d'année - ces doutes soudain ? Allez tout va pour le mieux et chacun fait de son mieux. Aux pourquoi on répond parce que ... et les lister serait trop long. On attend la suite de vos aventures saison 2007. Courage et bonne année à toutes ! Izo