15 septembre 2006

Des résidences de lecture

Nous sommes débordées.
Pas encore très organisées aussi.

Je rêve d'une résidence de lecture pour libraire, d'un lieu calme bleu ou vert où, allongée et sereine, dégagée de soucis domestiques, matériels , administratifs et financiers, je pourrais lire pendant des heures.

Il existe bien des résidences d'écriture pour les écrivains!
Alors, pourquoi pas nous ?

Il est bien difficile de lire au mois de septembre .

3 commentaires:

Esther a dit…

Il m'arrive souvent à la librairie de ressentir cette frustration. Ne pas avoir assez de temps pour lire. Il faudrait vraiment la créer cette résidence !

litote en tête a dit…

Dans cette résidence il faudrait aussi des professeurs de littérature pour nous aider à mieux appréhender certains textes et certains auteurs, des massages de nuques et de pieds, des séances de musculation du dos et des biceps,des cours d'étalagiste...Ouh la la,je divague, je tombe de sommeil.
Merci Esther.Etes-vous libraire à Paris?

Esther a dit…

vous oubliez la tasse de thé et ses petits gâteaux.
Je travaille dans une librairie parisienne dont je ne dévoilerais pas l'identité ici. Mais je ne manquerais pas de venir vous rendre visite un de ces jours.
Etant en congé mater, je prends un réel plaisir à vous lire, me replongeant ainsi dans le monde merveilleux qu'est une librairie.