21 octobre 2008

Plus envie d'écrire

Pardonnez-moi, je n'ai plus envie d'écrire sur le blog pour l'instant. Je sais que je vous déçois un peu, que vous allez partir vers d'autres lectures. Tant pire ou tant mieux. Surtout, croyez-moi, rien ne vaut un bon livre.
Pourtant cet exercice d'écriture me manque , mais j'ai l'impression de vous avoir tout raconté.

Il me faut peut-être une petite pause régénératrice ou espacer cet exercice pour l'instant.

J'adore lire et écrire mais actuellement, j'ai trop de mal à tout mener de front.
J'ai passé la journée à chercher mes lunettes. J'y ai vu un signe de trop de signes.
Votre tête de litote a la tête ailleurs.

J'ai quand même souri ce matin lorsqu'un étudiant en journalisme est venu me poser des questions sur la vente du livre de Soeur Emmanuelle, J'ai 100 ans et je voudrais vous dire, éd. Plon
Dans son micro, j' ai dit que bien sûr l'annonce de la mort de l'auteur était la meilleure pub pour vendre ses livres . A quelle réponse s'attendait-il?
A l'ouverture, nous avons effectivement vendu les deux exemplaires du livres de Soeur Emmanuelle, J'ai cent ans, éd. Plon.
Si on était d'astucieuses marchandes, on anticiperait les morts.
Dès qu'untel serait annoncé comme décédé, hop, on mettrait sa bio en vitrine ou son dernier roman. On risque juste d'alourdir notre stock.

Monsieur S. avait deux gants en cuir de couleur différente aujourd'hui. Il a perdu par bonheur le gant de la main gauche en cuir jaune et celui de la main droite en cuir brun.

Elisabeth est entrée dans la librairie. Trente et un ans qu'on ne s'était vues! J'ai retrouvé son sourire, sa façon de remuer ses lèvres sur ses belles dents, sa gestuelle. Elle a coupé ses beaux cheveux, sa natte m'impressionnait au lycée. Comme la vie passe vite!

Une petite fille m'a demandé si c'était moi qui avait dédicacé le livre La Maison d'Honoré la semaine dernière. J'ai trouvé la confusion très mignonne. Et non, c'était une jeune femme qui s'appelle Iris de Moüy.

Lu que des livres tristes comme la pluie.
Lu deux BD qui m'ont délassée:
Matteo, Première période, 1914-1915, J.P. Gibrat, ed. Glénat
Nouvelles du monde invisible, Jean-C. Denis, éd. Futuropolis

10 commentaires:

Laëtitia a dit…

Meuh non, nous ne sommes pas déçus, n'allez pas culpabiliser par dessus le marché ;-) Que la tête de litote se change les idées et nous revienne toute ragaillardie quand l'envie pointera le bout de son nez !

Jd a dit…

Revenez le plus vite possible! Bonnes lectures en attendant.
Je vous embrasse

Anonyme a dit…

vous nous manquez, mais bon, on peut comprendre que vous soyez lassée ou soucieuse ou ???.....
Prenez soin de vous ! Et comme dirait un(e) écrivain(e) : Moi, d'abord ! Vos avez raison !
A bientôt !
B

Caroline a dit…

je vous ai aperçu, toutes les 2 derrière la vitrine et me suis dit, ça fait longtemps! Oui le ton léger de tes billets va me manquer, mais je viendrais peut être plus souvent vous voir. Est ce que le tome 6 de Loulou de Montmartre est sorti? Nina est malade et trouve le temps bien long...
Des bises,

C

Mùchôs a dit…

"J'y ai vu un signe de trop de signes."

L'une des plus belles phrases de ce blog. Vous pourriez PRESQUE fermer après ça !

Lisa a dit…

Reposez-vous bien, et revenez-nous vite!

Anonyme a dit…

Même si l'on s'est vu de nombreuses fois aujourd'hui, tes billets malicieux vont réellement me manquer, ils font partie de nos vies, ce sont des signes que l'on guette, que l'on attend, que l'on cherche et même si je comprends qu'une pause s'impose c'est réellement à regret que j'y consens.
Plein de bises malgré tout
sandrine

géraldine-de-Lyon a dit…

...snif! plus de billets de ma litote préférée...Bon eh bien tant pis! Tu as raison de faire une pause si tu le "sens" comme ça - mais ça va me manquer... Bon courage pour la suite, bonne continuation - à bientôt quand même!
Bises
G

Caro[line] a dit…

Vos billets vont me manquer, mais il n'y a rien de pire que l'absence d'envie ou le "forçage" dans l'écriture. Donc oui, régénérez-vous, aérez-vous, concentrez-vous sur d'autres choses et peut-être à (très) bientôt ! :-)

Nanou a dit…

Une petite pause, de temps en temps, ça fait du bien !
Qui sait si l'envie ne reviendra pas au bout de quelque temps ?