11 novembre 2007

Visite de Marcel Cohen


Samedi, nous avons eu la visite de Marcel Cohen, dont le dernier livre Faits II, éd. Gallimard était encore en rayon ainsi que Le grand Paon de nuit. J'ai hésité à lui demander de le prendre en photo. J'ai toujours peur d'être incongrue, de profiter de la venue d'une personne qu'on estime Maryline et moi pour lui tirer le portrait au sens propre afin de nourrir le blog. Mais pour nous, c'est aussi un souvenir.
Il est plus souriant au naturel que sur la photo mais , voilà, je n'ai pas osé lui demander de poser à nouveau pour la photo, bête de litote...

Outre l'oeuvre de Mandelstam, il m'a conseillé de lire Strette de Paul Celan. J'ai ce livre sous les yeux, paru au Mercure de France sous la direction d'André du Bouchet. La traduction du poème Strette est de Jean Daive.

Page 93, les mots de Paul Celan sont pour moi ce soir:

"DANS LES FLEUVES au nord du futur
je jette le filet
qu'indécise tu charges d'ombres, écriture
de pierres."

Nous avons eu tellement de monde samedi que des clients ont cru que nous avions un vernissage. C'était extra, comme un avant goût de Noël avec embouteillage de poussettes et de caddies à l'entrée.
Stéphanie, Fashion victim et Caro sont passées. Caro adore David Foenkinos et Philippe Jaenada. J'aurais aimé que le hasard fasse que ce dernier entre à ce moment-là dans la librairie...Mais point de Philippe à l'horizon.


Nous avons reçu samedi encore pas mal de livraison. Nos commandes arrivent désormais au rythme habituel. Le dysfonctionnement informatique conjugué aux impacts des grèves est réglé aux Messageries parisiennes du livre ( MPL).
Mais quelle folie d'envoyer un livre à deux euros dans un gros carton avec un gros camion. Ne peut-on faire autrement? Au moins, récupérer le carton?
On y arrivera un jour, nous en sommes sûres.

6 commentaires:

Caro[line] a dit…

C'est vrai qu'il y avait du monde samedi chez vous !!!

J'ai été ravie de faire votre connaissance et vous pouvez compter sur de nouvelles visites de ma part, en espérant, à chaque fois, que Philippe Jaenada franchira aussi votre seuil ! ;-)

A très bientôt !!!

Seadew a dit…

Sachez que les livres à 2 euros traversent également le monde en avion tout seuls dans des cartons export standard 40 cm x 50 cm x 30 cm à la grande joie des compagnies aériennes qui facturent au rapport poids/volume... J'ai arrêté de faire des photos il y a des années, écoeurée.
Note : cela fait bien des années qu'il n'y a plus de "toutes les deux" à la librairie, M. Grunstein n'est pas très au fait... je travaille seule. Bises, il fait un peu moins chaud, et la terre a tremblée un peu hier... pas glop.

Stéphanie a dit…

faites attention, si vous voyez arriver Caro[line] avec un oreiller c'est qu'elle a décidé de camper dans votre librairie, jusqu'à la venue de monsieur J! ;))

litote en tête a dit…

Caro, nous aussi étions ravies de vous rencontrer. Ce que vous nous avez appris était fort intéressant et j'aurais volontiers discuté plus longuement...mais y'avait du monde samedi à la librairie!
A bientôt!

Seadew alias Maryline, vous travaillez toute seule!Nous croyions que vous aviez une Corinne à vos côtés. La réception des commandes, la vente, les factures à traiter, les clients à recevoir + le site et le blog et les animations... Vous êtes une super librairewoman et vous tire mon chapeau. Avez-vous la possibilité de prendre une stagiaire pour souffler de temps en temps?
Incroyable que vous receviez vous-aussi un livre à deux euros dans un carton standard par avion!
Gloups, oui pas glop le petit tremblement de terre...
Il fait de plus en plus froid à Paris mais c'est agréable de retrouver les saisons à leur place.
Bises avant d'aller finir Histoires de Kisaeng de Kim Dong Hwa, Ed. Paquet

Stéphanie, nous allons installer un lit dans le sous-sol de la librairie pour Caro (et pour nous aussi lorsqu'on a envie de réfléchir les yeux fermés entre deux clients...)

Caro[line] a dit…

Je pense repasser plutôt en semaine la prochaine fois, en espérant que nous puissions discuter plus tranquillement ! En même temps, je suis ravie de savoir que vous avez autant de monde chez vous. :-)

Emeraude a dit…

sachez que la prochaine fois (du moins une prochaine fois) que Caro[line] viendra, je serai avec elle. Car j'y tiens!
Elles m'ont tellement parlé de votre librairie que j'ai vraiment hâte de faire votre connaissance !
On vous confirmera sûrement notre venue (histoire que vous fassiez le nécessaire pour que Philippe Jaenada soit là aussi, peut être ;-))