24 octobre 2006

Hubert Nyssen viendra le jeudi 30 novembre

...en fin d'après-midi dans notre librairie lire le chapitre 5 de La sagesse de l'éditeur, qui vient de paraître aux éditions de l'Oeil Neuf.

C'est la bonne nouvelle de la journée .M. Nyssen signe son message d'un amicalement que je sens joyeux .Nous sommes très heureuses de le voir bientôt franchir le seuil de notre petite librairie.

Nous n'avons pas vu la journée passer.
Le ciel était sombre.(L'île de Noirmoutier est coupée du continent, l'accès au pont est fermé pour cause de tempête.)

Notre formation a continué. Tout d'abord, une rectification est à faire: le logiciel sur lequel nous planchons, s'appelle Inférence.
Hier, je l'ai baptisé "Afférence".
Pour Maryline, c'était 'Interférence".

Bref, peu importe son nom, il nous facilitera le travail. Mais en attendant, nous souffrons. Nos cervelles sont encombrées par l'affluence des données.C'est un terrible bouleversement de passer de la gestion manuelle à la gestion informatisée d'un stock. Les tâches sont différentes, il faut les apprendre, les enregistrer, ne pas les oublier au fur et à mesure.
Par chance, nous n'avons reçu que 5 colis aujourd'hui .

Notre comptable est passée nous présenter la nouvelle jeune fille qui travaillera sur notre comptablité. Je l'ai à peine vue tellement j'avais le nez dans le guidon.

Info intéressante :le Centre international de poésie de Marseille (le CIPM) a sa bibliothèque en ligne depuis samedi.

5 commentaires:

Anonyme a dit…

http://www.cipmmarseille.com

Christophe a dit…

Paul Auster, Alice Ferney... maintenant Hubert Nyssen. Félicitations !
Des événements, des idées et un blog ! Voilà la nouvelle arme (pacifique) des petites librairies.

Je crois que c'est de cette façon que ces commerces de proximités pourront résister au poids écrasant des dinosaures de la culture.

Nous avons créé le blog de notre librairie (au Nord de Strasbourg) il y a un peu plus d'un an et demie maintenant et je constate que le nombre de libraires blogueurs (surtout blogueuses) croît de manière exponentielle :
Cécilialit,
le blog du libraire,
Une vie de libraires,
vous,
Aasgard,
El libreter,
Bd Fuge café Annecy,
la librairie Georges à Bordeaux,
Titre sur le Net...
Et celles que je ne connais pas encore ou que j'ai oubliées.

Voilà une nouvelle façon de communiquer, de se faire un peu de place à côté des médias traditionnels. C'est aussi une excellent moyen pour se faire plaisir et faire partager ses émotions. Les photographies de la rencontre avec Alice Ferney le prouvent.

Continuez, continuons !

litote en tête a dit…

Merci pour cette précision, cher lecteur anonyme...Vous connaissez donc le CIPM? Nous rêvons Maryline et moi d'aller faire un jour un petit tour dans cette antre...

litote en tête a dit…

Merci Christophe pour ce long message d'encouragements.Je consulte aussi les blogs des libraires de l'Est.Vous aussi vous vous démenez!En tout cas, vous êtes précurseurs en matière de blog.
La rédaction d'un blog a des vertus cathartiques...comme m'a dit un client.C'est aussi amusant pour des libraires d'être lu.La vie d'une librairie est riche en rencontres diverses et pas seulement avec des auteurs, ne croyez-vous pas?

A bientôt!
Co

Christophe a dit…

Je ne suis pas libraire, j'assiste ma compagne dans son "engagement" et pour elle il est vrai que les rencontres avec les lecteurs sont tout aussi passionnantes. Pour ma part, je n'en ai pas assez rencontré pour me prononcer même si je rejoins aisément vos avis.

Au fait, voilà un recensement de blogs de libraires (que je n'arrivais pas à retrouver pour mon précédent message) :

http://www.blogmarks.net/marks/tag/librairie,blog