23 septembre 2006

Aujourd'hui c'est l'automne

Comme l'écrit Hubert Nyssen dans ses Carnets journaliers, pourquoi le 21 n'est-il plus jour de l'automne?
www.hubertnyssen.com

Il faisait beau ce matin et nos clients étaient en vadrouille.
Cet après-midi, le temps s'est gâté et la librairie s'est remplie petit à petit.
Le petit commerce est sensible au temps, c'est bien connu.Si le soleil brille trop fort, les clients ne viennent pas s'enfermer; s'il pleut, ils ne sortent pas.Le jeudi est notre journée la plus calme, je ne l'explique pas.

Une amie est venue nous aider.C'était drôle pour elle, elle avait envie de tout filmer .La librairie est un spectacle, un lieu de rôles, un lieu drôle aussi.
Ainsi lorsque soeur B. est entrée pour demander des infos sur Harry Potter, c'était drôle.Lorsque Bella , le petit chien de Sylvie a déposé une crotte au fond du magasin, c'était moins amusant.Mais lorsque les enfants se sont trompés de patinettes, on a ri.Une fois, ce sont des clients qui ont interverti leurs caddies.
On a souri lorsqu'un adolescent nous a demandé, La petite tailleuse chinoise, de Balzac.
Lorsqu'il a demandé combien de pages avait le livre, je n'ai pas ri. j'ai essayé de lui expliquer que le nombre de pages n'était en rien dans la qualité du livre, la facilité qu'il aurait à le lire, le goùt qu'il y prendrait.
L'ai-je convaincu, m'a-t-il seulement écouté?

J'étais triste pour la cliente qui est venue de loin acheter Hélène Bessette , Le bonheur de la nuit, chez nous , nous n'en n'avions plus.Elle avait écouté l' émission sur France-Culture jeudi soir, très belle émission au passage (et mes mots sont faibles, je sais), lu notre adresse sur Internet.Heureusement, elle nous l'a commandé, elle reviendra, je voudrais me faire pardonner.
Vous pouvez écouter l'émission à l'adresse suivante:
www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/surpris/fiche.php?diffusion_id=45134
(entre diffusion et id, il y a l'underscore "_", le signe sous
la touche 8.)

Plusieurs menuisiers sont passés cette semaine pour des devis . Il nous manque des étagères mais il faut les faire faire sur mesure.
C'est une menuisière finalement qui a retenu notre attention.Elle était jadis éducatrice, s'est reconvertie. Plusieurs métiers dans une vie, comme Maryline, c'est tentant et courageux de recommencer à chaque fois.

Cette semaine, nous avons vendu à peine reçu Ray DiPalma, Quatre poèmes,éd. Comp'Act
5 numéros de la revue Fin, de Jean Daive , GaleriePierre Brullé
Le Secret de l'étangleur, Tardi, Siniac, Casterman
Marilyn, dernières séances, Schneider, Grasset
Les bienveillantes, J. Littell, Gallimard,
les romans de Yasmina Khadra,Les sirènes de Bagdad, Julliard et L'attentat en pocket
Les cerfs-volants de Kaboul,K. Hosseini, 10/18
(à noter que nos clients intervertissent les villes de ces deux derniers titres)
et toujours Alice Ferney, Nancy Huston , Laurent Gaudé , François Dupeyron, Le grand soir,Actes Sud.

2 commentaires:

Omar Berrada a dit…

Merci pour votre gentil commentaire sur l'émission "Lisez Hélène Bessette !"
(et bravo pour votre travail de libraires)

Je me permets de signaler que pendant quelques jours (semaines ?) on pourra encore l'écouter sur internet, à l'adresse

www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/surpris/fiche.php?diffusion_id=45134

Bien cordialement,
omar berrada

litote en tête a dit…

Comme votre commentaire me fait plaisir!
Votre émission était d'une grande qualité...un bonheur de la nuit.
Entendre les personnes qui ont travaillé sur son oeuvre,la délicatesse de leur approche, la voix d'Hélène Bessette,c'était formidable.
Et ses derniers mots "Ca n'écrit plus dans ma tête"...
A moi plutôt de vous remercier!

Je vais donner l'adresse de l'écoute sur internet à nos clients.

Très très très cordialement,
Corinne Scanvic