03 juillet 2006

Le lundi

Le lundi est une belle journée...L'activité dans la ville a repris.La librairie est fermée. Moi, je suis ralentie.Juste quelques commandes à passer, courses ou visites à faire, banque...
C'est le jour où je peux quitter le quartier, aller humer l'air de la ville. Parfois, je pars en vélo.Je voyage dans un autre quartier.
Je souffre un peu de la claustration de la boutique.Est-ce que les autres libraires sont comme moi?

Mes filles ( 14 et 17 ans) sont parties pour quelques jours à Noirmoutier, l'île dont nous sommes originaires, avec Le Marin de Gibraltar de Marguerite Duras, La série des Claudine de Colette,American Darling de Russel Banks, Orgueils et préjugés de Jane Austen , Marie-Antoinette de Stefan Zweig.
J'ai glissé dans leur sac le catalogue de l'expo d'Agnès Varda à la Fondation Cartier, à offrir à leur grand-père, Dans la main du diable, d'Anne-Marie Garat pour leur grand-mère.

Les travaux dans notre prochain magasin ont commencé. J'ai eu ma première réunion de chantier.Notre entrepreneur est sympathique et de bons conseils. Pourvu que je puisse écrire les mêmes mots dans quelques semaines!

Et surtout, Blandine m'a écrit.
Blandine avait une merveilleuse librairie Libralire, rue Saint-Maur dans le 11ème.

2 commentaires:

caroline diaz a dit…

je trouve que ce blog est une très bonne idée, un lieu d'échange supplémentaire, qui n'empechera aucune de mes visites à la litote. Belle initiative aussi d'offrir le Garat à la grand mère, je lui envie déjà le plaisir de la découverte, que de beaux moments de lecture j'ai passé, de Paris à Venise, dans la main du diable, sur le qui vive...
Et puis les filles ne vont pas s'ennuyer à Noirmoutier! Pour ma part, je me laisserai bien tenter par le Marie-Antoinette.

à très bientôt les "litotes"...

corinne a dit…

Merci Caroline pour votre message et votre beau sourire lorsque vous rentrez dans notre librairie...
Oui, Stefan Zweig était un excellent biographe.Nous le recommandons toujours et gardons ses livres dans notre fond.
A très bientôt !