29 juin 2006

Journée épuisante. Je me demande si nous allons arriver à démarrer les travaux dans notre prochaine librairie. Tout est compliqué depuis le départ.
La boutique que nous lorgnons était louée par une société qui a été mise en liquidation judiciaire. Nous avons dû négocier avec un liquidateur judiciaire, attendre la décision du Tribunal de Commerce, signer le rachat de bail devant un avocat mandaté par le liquidateur.Nous attendons depuis un siècle de pouvoir démarrer les travaux de remise en état de cette boutique en ruine. Pour accélérer le tout, le propriétaire des murs du local a changé 3 fois de gestionnaire de biens. Le dernier en date, venu ce matin sur place, nous oblige à réaliser à nos frais d'autres travaux , d'autres obligations diverses...Démoralisant.

Nous avons eu la visite du représentant Flammarion pour la commande de rentrée.Au bout de mille pages de nouveautés à "absolument ne pas rater",de 3 longues heures entrecoupées de ventes aux clients, de coups de téléphone, je tournais les pages des bons de commande machinalement. Combien de titres dont je n'ai même pas pris connaissance? Pardon aux auteurs de ces livres. De toute façon, nous ne pouvons pas tout prendre.Trop de nouveautés.
J'ai quand même retenu qu'un livre d'Hélène Bessette, Le bonheur de la nuit, sortait fin août chez Léo Scheer.

Bonheur de la journée, nous avons eu la visite d'un jeune éditeur Eric Pesty. Nous vous recommandons ses deux premiers livres , un diptyque d'Emmanuel Fournier,intitulé Dénuer Dessiner Désirer dont le premier et second volet sont Mer à faire, et 36 Morceaux.
Mer à faire est un journal qui commence le 30 juin.C'est demain.
Page 11, quelques mots qui me plaisent ce soir: " Travailler à se tourmenter...N'arriver à s'inquiéter qu'en y travaillant...Ne pas souffrir sans y travailler...Admettre de devoir parfois en passer par se désespérer pour pouvoir se dépasser. N'avoir pas à se plaindre.

8 commentaires:

Anonyme a dit…

Hélène Bessette : Collection LAURELI dirigée par Laure Limongi...

Co a dit…

Oui, j'ai oublié ces précisions. Merci à vous,l' Utilisateur Anonyme.

Adresse : a dit…

LL à qui je racontais ce que vous m'aviez dit tout à l'heure, m'a répondu : "C'est bizarre, je suis persuadée qu'un SP pour "Litote en tête" est parti il y a une bonne semaine déjà, je vais vérifier ça en début de semaine." Elle trouve votre blog très bien au passage... De mon côté, je suis surpris par le nombre impressionnant de commentaires sur le blog, pour un début, c'est très prometteur...

corinne a dit…

Bonjour Pierre,recevoir un SP est toujours un beau cadeau de la part d'un éditeur...mais ce n'est pas une obligation de la part de ce dernier. Je pense que c'est ruineux pour une maison d'édition.Les SP ne sont pas toujours lus .
Nez-en-moins, recevoir ce SP-là me ferait rudement plaisir!
Si LL me lit...

rougelarsenrose a dit…

Bonjour, je viens tout juste de vous lire… un heureux postier pouvant projeter de lire Le Bonheur de la nuit pendant ses vacances, je vous en renvoie un exemplaire aujourd’hui. L.L.

corinne a dit…

Merci en double Laure Limongi pour ce deuxième envoi de SP! Je me sens bien nulle, comme si je réclamais un dû...
J'étrangle le postier!
(...sauf si c'est Stéphane, notre facteur au beau sourire)
Je vous souhaite un bel été en attendant la rentrée!

rougelarsenrose a dit…

Mais de rien, je suis bien contente de vous compter parmi les premières lectrices du Bonheur de la nuit ! Bon été à vous aussi – ne jamais étrangler un postier lisant Bessette !... LL

corinne a dit…

J'ai reçu Le Bonheur de la nuit ce matin , apporté par notre joyeux postier. Merci pour tout ce que vous me joignez avec, notamment "Le résumé du résumé" et votre petit mot très gentil.
Pour tout ça, finalement, j'embrasse le postier lecteur de Bessette!
Mais vous n'aviez rien à vous faire pardonner, rien du tout...
Bien à vous.
Co